Calcul d’un seuil de rentabilité en création d’entreprise

Méthode comptable simple : Le chiffre d’affaires moins charges totales.

Cette méthode est la plus simple à calculer : le seuil de rentabilité d’une activité est atteint quand le chiffre d’affaires est au moins égal au montant des charges mobilisées par cette activité. Les charges comprennent les charges fixes et les charges variables. Les charges fixes correspondent aux charges indépendantes du niveau d’activité (exemple : frais de structure, amortissements, etc.) ; tandis que les charges variables varient proportionnellement au niveau d’activité (exemple : main d’œuvre, matière première, etc.). Méthode de calcul :

CA – (CV+CF) = 0

où CA représente le chiffre d’affaires, CV les charges variables et CF les charges fixes.

Si vous êtes en train de réaliser vos prévisions financières dans votre business plan, vous ne connaissez pas encore votre chiffre d’affaires. L’intérêt est d’ailleurs de trouver ce fameux montant minimum de chiffre d’affaires à réaliser pour devenir rentable.

Ici, vous pouvez calculer le seuil de rentabilité à partir du prix de vente unitaire moyen et du coût de revient unitaire moyen de votre catalogue produit.

Exemple en chiffre : 

CA annuel prévisionnel : 80 000 €

Charges fixes annuelles prévisionnelles : 20 000 €

Prix de vente unitaire : 50 €

Coût de revient unitaire : 15 €  

Nous obtenons :

(Prix de vente unitaire – Coût de revient unitaire) / Prix de vente unitaire = taux de marge sur coût variable

Puis :

Charges fixes annuelles / taux de marge sur coût variable = Seuil de rentabilité, soit le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour ne pas perdre d’argent.

Le seuil de rentabilité correspond au chiffre d’affaires pour lequel une entreprise ne réalise ni une perte ni un bénéfice, c’est-à-dire lorsque son résultat est nul. Le calcul du seuil de rentabilité est une étape importante pour un créateur d’entreprise car il permet de visualiser à partir de quel montant de chiffre d’affaires l’entreprise couvrira l’ensemble de ses charges et deviendra rentable et sert donc comme un objectif minimal à réaliser. Le dirigeant suivra son seuil de rentabilité tout au long de la vie de son entreprise via l’analyse de son compte de résultat.

Prix de vente unitaire = 50 €

Coût de revient unitaire = 15 €

Charges fixes annuelles = 20 000 €

Taux marge sur coût variable = (50-15)/50 = 0.70 (soit 70%)

Seuil de rentabilité en CA = 20 000  / 0.70 = 28 572 €.

Le chiffre d’affaires minimum que devra réaliser l’entreprise pour être rentable sera de 28 572 euros. C’est à partir de cette donnée que le créateur d’entreprise fixera un objectif de chiffre d’affaires positif.

Comment calculer le seuil de rentabilité en quantité

Une fois le seuil de rentabilité calculé en chiffre d’affaires, il vous suffit de le diviser par le prix de vente unitaire pour obtenir le seuil de rentabilité en quantités. Dans notre exemple :

28 572 € / 50 € = 571,44 arrondi à 572 unités à vendre pour être rentable.

#

Comments are closed